[Review KS] Animalcatraz, l’instinct primal du milieu carcéral

|

Dans Animalcatraz, vous serez incarcéré dans une prison de haute sécurité de laquelle vous allez devoir vous évader ou devenir la personnalité la plus influente à l’issue de l’émeute finale. Vous incarnez des personnages anthropomorphiques aux statistiques de ruse et de force asymétriques. Vous allez jouer les mauvais « garçons » dans un univers impitoyable aux possibilités multiples et à la sauvagerie parfois exacerbée. Jeu de niveau intermédiaire dans son gameplay, Animalcatraz peut ne pas être toujours adapté aux plus jeunes du fait de sa patte graphique… et de son thème (milieu carcéral et tout ce qu’il connote comme excès, drogues, etc). Installez-vous dans votre cellule, vous allez devoir vous préparer ou vous évader !

Présentation générale d’Animalcatraz 👀

Prêts à passer sur la chaise électrique ?

Animalcatraz vient avec un mode normal, mais sont également disponibles des modules (niveau avancé) qui augmentent le gameplay et un mode legacy qui va vous immerger un peu plus dans la prison en ouvrant des enveloppes secrètes.

N’ayez crainte, le contenu de ces enveloppes ne sera pas dévoilé ici, la présentation qui suit n’est basée que sur le mode normal.

Des plateaux asymétriques et chacun sa cellule

Un exemple de plateau joueur dans Animalcatraz

Chaque joueur va choisir une fiche de personnage possédant des compétences uniques à débloquer en augmentant et atteignant des seuils de Ruse. De plus, un bonus de Force est attribué pour chaque personnage si le joueur est équipé de son arme de prédilection (arme de choix) illustrée sur sa fiche personnage.

Chaque plateau sur lequel vous insérez votre fiche personnage matérialise aussi votre niveau de Réputation, les limites de cartes d’items, d’amélioration de personnage, d’amélioration de cellule, de crimes et de plan d’évasion que chacun peut avoir.

Il va être important pour les joueurs de développer leur stratégie en augmentant le niveau de ses deux habiletés (Ruse et Force) mais aussi de devenir le prisonnier avec la plus grande Réputation.

La séquence de jeu

La brosse à dent ? C'est le jeton premier joueur !

Une manche d’Animalcatraz est composée de cinq rondes (tours de jeu) qui composent une journée. En ronde 2 et 4, les joueurs vont révéler une carte évènement (immédiat ou pour la ronde) qui va modifier les règles pour la ronde. La ronde 5 est la phase de nuit durant laquelle les prisonniers sont renvoyés en cellule et en confinement pour vérifier certaines pénalités ou bonus.

Une partie va se jouer en cinq cartes évènement, au bout desquelles une émeute va avoir lieu où les joueurs vont s’attaquer pour être le dernier encore actif et vainqueur. 

Que peut-on bien faire dans une prison ?

Dans Animalcatraz, les actions sont multiples et l’iconographie est plutôt claire, elle vous facilitera dans vos choix. Lors de chaque ronde, les joueurs disposent de 5 points d’action à dépenser comme ils l’entendent :

Une vue du jeu, au centre de l'action !

Actions nécessitant 1 point :

  • Attaquer ou voler un rival (il va y avoir de la bagarre)
  • Piocher des cartes (évasion, crimes, items…) ou faire du troc de cartes dans certains lieux
  • Vous déplacer d’un lieu.
  • Participer à un évènement
  • Stocker des items dans votre cellule.
  • Sécuriser des objets liés à votre plan d’évasion.
  • Tenter de vous évader en suivant votre plan.
  • Corrompre un gardien (et ça, c’est coooool !!)

Actions nécessitant 2 points :

  • Étudier ou jouer aux échecs pour gagner de la ruse
  • Manger ou faire de l’exercice pour gagner de la force.
  • Travailler pour échanger des items.

Mais vous n’êtes pas seuls dans cette prison de haute sécurité

Les gardiens de la prison d'Animalcatraz font leur ronde

9 gardiens vont bloquer des actions et des accès dans chacun des 8 lieux disponibles. Au début de chaque round, un dé va définir les déplacements des gardiens et, de fait, modifier l’accessibilité aux pièces et aux actions qu’elles proposent.

Où puis-je aller en prison ?

Les joueurs vont évoluer dans un établissement carcéral de haute sécurité composé à l’extérieur de 4 tours (infirmerie, bibliothèque, buanderie, cafeteria) reliés par des cellules et à l’intérieur de 4 couloirs entourant la salle de réfectoire et le trou.

Les pièces vous donnent la possibilité de faire des actions spécifiques aux lieux (travailler pour échanger certains de vos items contre d’autres à choisir dans la pioche dédiée à l’infirmerie et la Buanderie, prendre un crime à perpétrer, prendre un plan d’évasion ou tenter une évasion…) ou certaines actions que l’on retrouve fréquemment (gagner de la force, de la ruse…).

Vous allez pouvoir circuler presque librement entre ces lieux… Oui « presque » puisque les gardiens occupant certains emplacements lors de leurs déplacements peuvent venir fermer l’accès aux pièces.

Les dents vont voler ici et là

Des dés, des cartes, de quoi se mettre sur la gueule dans la joie et la bonne humeur !

Le système de combat d’Animalcatraz est plutôt simple et rapide. Chacun des deux adversaires va avoir le droit de lancer 2 dès 6 auxquels sont rajoutés les bonus de force et des armes utilisées. Le vainqueur gagne de la réputation si son adversaire avait un niveau de réputation équivalent ou supérieur. Le perdant perd tous les items qu’il avait sur lui (ils partent dans la pioche visible de l’infirmerie).

Corrompre un gardien ? Mais pour quoi faire ?

Une fois le gardien sous votre contrôle, il vous sera non seulement possible de faire l’action qu’il bloque (et uniquement vous), mais aussi la faire gratuitement (sans dépenser d’action) !!!!

Et les stupéfiants dans tout ça me direz-vous ?

Une drogue circule au sein de la prison : Primal (présente parmi les cartes items).

Lorsqu’elle est consommée, celle-ci va permettre de retourner sa fiche de personnage. La Force va ainsi être boostée pour une ronde et le nombre d’actions augmenté momentanément. Cependant, sous sa forme la plus bestiale, votre prisonnier perd toute notion de Ruse (qui passe à 0 tant que vous êtes sous forme Primal).

C’est une sorte de mode berserker qui ajoutera une touche de surprise lors des affrontements.

Ça troque dans tous les sens de la Buanderie à l’Infirmerie

Le plateau de jeu et les nombreuses pièces de la prison d'Animalcatraz

Un système d’échange d’objet permet d’aller choisir un objet pour faciliter la corruption ou l’attaque.

Chaque objet a une valeur et en travaillant dans certains lieux il est possible d’échanger ses objets contre d’autres. Mais ceux que vous cherchez sont-ils encore là où ont-ils été pris par les autres ?

Une aide de jeu vous facilite les choses en vous indiquant, au départ, dans quelle pioche se trouvent les objets… Mais à force de troquer ou d’attaquer, les objets se déplacent entre les pioches. À vous de suivre le rythme, car personne ne vous fera de cadeau.

Il n’en restera qu’un(e) 

Finalement, Animalcatraz est une course contre les autres joueurs qui va vous nécessiter l’amélioration de vos habiletés de Force et de Ruse, ainsi que votre Réputation, pour réussir les tests (jets de dés) d’évasion ou de combats contre les autres si l’émeute de fin de partie a lieu.

À vous d’être le plus roublard pour vous évader ou le mieux préparer pour les affronter tous.

Mon avis sur Animalcatraz 🤔

Les enveloppes secrètes pour la partie "legacy" du jeu

ll nous a semblé y avoir beaucoup de choses à faire et à prendre en compte lors des premières minutes de jeu. Heureusement, quelques actions plus tard, les choses étaient claires, l’iconographie très fonctionnelle et finalement les tours s’enchainaient vite. 

Des actions récurrentes (gagner de la Force ou de la Ruse) se retrouvent presque de partout et chaque lieu présente une action spécifique (échanger des objets en travaillant, prendre un plan d’évasion…). Ainsi, les joueurs ne sont jamais bloqués, il est toujours possible de faire quelque chose… Mais peut-être pas ce qui vous arrangeait !

Tout le monde surveille tout le monde et les premiers coups bas se donnent.

Animalcatraz, dans sa version normale, est vite pris en main et fonctionne avec des jeunes n’ayant pas froid aux yeux. Il ne faut pas avoir de complexe et se lancer.

Les modules (directeur de prison, pièges à gardiens, armes improvisées…) rajoute quelques règles pour pimenter une base de jeu équilibrée et solide et agrémentée de fourberies.

Sur les sept parties jouées (configuration de 2 à 4 joueurs), la fin est toujours arrivée trop vite. On a perdu la notion du temps entre les murs du pénitencier.

La qualité du prototype reçu est très bonne avec ses figurines bustes de prisonniers, ses cartes solides, son sabot de carte chaise électrique, son plateau épais. Le travail réalisé par Alain Matte avant même la campagne Kickstarter est à noter. Il est aux manettes du gameplay, du coup de crayon et de l’édition, et il a fourni un jeu déjà bien finalisé, lisible, équilibré et hautement interactif.

La campagne de financement participatif d’Animalcatraz aura lieu sur Kickstarter vers la fin de l’été. En attendant, vous pouvez vous abonner à la page d’attente pour ne pas louper le lancement ! 👉 https://www.kickstarter.com/projects/animalcatrazgame/animalcatraz-the-sandbox-prison-brawler-for-2-to-8-players

Ce que j’ai aimé ✅

  • Satisfaction de voir son influence grandir, sa corruption augmenter ses possibilités, mais attention à ne pas trop éveiller les soupçons.
  • Aspect original du troc des items.
  • Véritables choix stratégiques pour s’en sortir mieux que les autres.
  • Interaction et coups bas permanents (crimes, vol, attaque…). On en veut aux autres, la vengeance se prépare, mais il faut aussi penser à l’évasion ou à l’émeute.
  • Iconographie claire et tour de jeu rapide.
  • Variété et renouvellement important grâce aux modules (niveau avancé) et au mode legacy.
  • Illustrations « racées » qui donnent vie à l’univers digne de Disney ou Black Sad.
  • Actions originales et inédites de corruption, de trocs d’objets et des effets de la substance Primal.
  • Bonne immersion qui facilite le côté roleplay.

Ce que j’ai moins aimé ❌

  • Illustrations dures au premier abord.
  • Partie prie graphique qui pourrait limiter un jeu finalement accessible à du public adolescent.
  • Plateau chargé en première partie, mais qui amène pas mal de détail de l’univers dans lequel se passe la partie.

Fiche technique de Animalcatraz ⚙️

La boîte du prototype d'Animalcatraz

✍️ Auteur : Alain Matte
🎨 Illustrateur : Alain Matte
🏭 Éditeur : Zeronimo Games
🎭 Nombre de joueurs : De 2 à 8 joueurs
🎂 Age : À partir de 14 ans
⏱️ Durée : De 90 à 120 minutes
💶 Prix : ??
👉 Aller sur la page de la campagne Kickstarter

Entendu lors des parties

  • « J’avais mon plan tatoué sur le corps, mais les autres ont tout gâché ! ».
  • « Un plan ne se déroule jamais sans encombres à Animalcatraz ».
  • « J’ai mené ma barque et ils n’ont rien vu venir… Trop bon ! ».
  • « Un peu dur de ne pas avoir réussi à faire ce que je voulais. Je me suis retrouvé submergé par les autres en essayant d’éviter les affrontements. La prochaine (partie) je ne me ferai pas avoir ».

Informations sur cet article ❓

Article : Non rémunéré / Prototype : Prêté par l’auteur / Liens : Affiliés

Si vous souhaitez soutenir ce blog (que nous souhaitons conserver sans publicité), vous pouvez utiliser nos liens Philibert et Ludum pour commander vos jeux. Pour toute commande passée après avoir cliqué sur un de ces liens, nous recevrons une petite commission (qui ne modifie pas votre prix d’achat). Elle nous permettra de faire fonctionner ce blog et de l’améliorer.

Laisser un commentaire