À la découverte de Fucking Dilem

|

Dans la lignée des jeux d’ambiance où il faut faire des phrases pas toujours reluisantes, Fucking Dilem se différencie par un certain côté bienveillant. Ici, pas de blagues clivantes obligeant les joueurs à disserter sur une catégorie de personnes ou sur une religion. Et, oh surprise ! Il n’en est pas moins drôle, bien au contraire !

Des dilemmes loufoques comme principe de jeu

À vous de faire vos premiers dilemmes en associant un Bonus (bleu) à un Malus (noir).

Vous vous souvenez de ce jeu de cour de récréation où un autre élève vous demandait « Tu préférerais avoir un troisième bras dans le dos, ou être aveugle ? » ? Fucking Dilem fonctionnent un peu sur ce principe, mais avec des dilemes regroupant un aspect positif ET un aspect négatif. Les joueurs de part et d’autre du joueur actif doivent sélectionner une carte bnus et une carte malus parmi trois piochées au hasard pour former un dilemme. 

Une proposition est alors faite au joueur actif, par exemple : « Tu peux choisir le temps qu’il fait MAIS dès que tu passes un coin de rue, tu dois faire une roulade. » ou « Le jour de ton anniversaire, si tu traces une croix sur une carte, un trésor apparaît à l’endroit désigné MAIS tu as la voix de Mickey Mouse » ou encore « Lorsque tu en as besoin, tu peux avoir des bras supplémentaires MAIS chaque nuit, un inconnu reste dans ta chambre et te regarde dormir. »

Un vote digne d’un empereur romain !

Une belle boîte magnétique, un feuillet de règles on ne peut plus simple, et une grosse pile de carte.

Après quelques barres de rire sur la situation très souvent loufoque, tous les joueurs doivent simultanément pointer leur pouce vers le haut s’ils pensent que le joueur actif accepterait le dilemme, ou vers le bas s’ils pensent l’inverse. Un peu comme aux jeux du cirque, mais personne ne meurt.

Tous les joueurs alignés sur le joueur actif marquent alors un point. Ou pas. C’est un peu comme vous voulez avec ce genre de jeux, on finit par ne plus compter les points pour juste rigoler dés situation et échanger sur la situation. Le jeu ne fournit d’ailleurs aucun système de marquage des points, comme s’il était totalement assumé de ne pas en avoir besoin. Pour faire honneur à l’éditeur, nous, nous utilisons des cacahuètes pour compter, ce qui explique que tout le monde finisse généralement à zéro point… et avec une banane d’enfer !

Il y a de quoi créer une grande quantité de dilemmes dans Fucking Dilem !

Pour conclure

Fucking Dilem est donc un jeu d’apéro accessible, drôle, qui corrige les égarements que peuvent avoir ses concurrents en abordant des sujets pas toujours reluisants. Est-ce que c’est du politiquement correct ? Peut-être… Bien qu’un bon nombre de cartes abordent tout de même le sujet du sexe assez ouvertement. En tout cas, moi qui n’aimais pas ces jeux à base de construction de phrases loufoques, je suis conquis par Fucking Dilem !

Ce que j’ai aimé ✅

  • Des phrases, ou plutôt des dilemmes, toujours drôles.
  • L’absence de thèmes clivant dans les morceaux de phrases proposées.
  • Un jeu débordant de fun dont on se fout des règles étant donné que le seul but est de passer un bon moment.

Ce que j’ai moins aimé ❌

  • J’aurais préféré plus de cartes, bien évidemment, mais il y en a déjà BEAUCOUP !

Fiche technique de Fucking Dilem ⚙️

✍️ Auteurs : Théo Rivière et Corentin Lebrat
🎨 Illustrateurs : Manu Gorobeï et Maxime Morin
🏭 Éditeur : Lumberjacks Studio
🚛 Distributeur : Blackrock Games
🎭 Nombre de joueurs : De 2 à 10+ joueurs
🎂 Age : À partir de 16 ans
⏱️ Durée : de 15 à 30+ minutes
💶 Prix : 20€
👉 Acheter Fucking Dilem chez Philibert
👉 Acheter Fucking Dilem chez Ludum

Informations sur cet article ❓

Article : Non rémunéré / Jeu : Offert par l’éditeur / Liens : Affiliés

Si vous souhaitez soutenir ce blog (que je souhaite conserver sans publicité), vous pouvez utiliser mes liens Philibert et Ludum pour commander vos jeux. Pour toute commande passée après avoir cliqué sur un de ces liens, je recevrai une petite commission (qui ne modifie pas votre prix d’achat). Elle me permettra de faire fonctionner ce blog et de l’améliorer.

Laisser un commentaire