X-ODUS, et la magie de l’espace opéra !

|

X-ODUS : Rise of the Corruption est actuellement en financement participatif sur Kickstarter. Il est développé par deux auteurs Belges qui viennent de fonder leur propre maison d’édition pour l’occasion : Bored Game Ink. Dans ce jeu, vous prendrez les commandes de vaisseaux spatiaux devant explorer la galaxie pour y trouver quatre clés et fermer la grande faille, qui est à l’origine d’un déferlement de vaisseaux d’un peuple malfaisant. De 1 à 4 joueurs, ce jeu se joue en mode coopératif uniquement.

La campagne Kickstarter d’X-ODUS est en cours et se terminera le 10 juillet 2019. Et la livraison du jeu finalisé est prévue pour avril 2020. Les auteurs du jeu m’ont gentiment fourni un prototype afin que je puisse vous en dire plus dès maintenant.

Faites chauffer la pile à combustible, déployez les boucliers et préparez-vous pour un saut hyperespace vers l’autre bout de la galaxie !

Au croisement de 4 thèmes forts

X-ODUS est au croisement de plusieurs thèmes forts. Il s’annonce comme un Rogue-Like Coopératif avec des aspects JdR et fortement Narratif. Détaillons tout ça.

Rogue, le jeu vidéo original de 1980
Rogue, l’original de 1980

C’est tout d’abord un Rogue-Like. Rogue est un très vieux jeu vidéo de 1980 qui a inventé la génération (presque) aléatoire des terrains lors de chaque partie (on appelle ça la génération procédurale). Ainsi, aucune partie ne se ressemble. Le jeu est différent pour chaque joueur et à chaque fois. Les Rogue-Like sont aussi des jeux réputés difficiles, où la mort d’un joueur en cours de partie est définitive et où les personnages peuvent progresser et se renforcer en récupérant des objets par exemple.

X-ODUS est ensuite un jeu complètement coopératif. Tous les joueurs doivent lutter ensemble contre le jeu qui leur met bien des bâtons dans les roues. Ennemis surpuissants, événements inattendus, forte pression sur les déplacements, chaque tour de jeu impliquera des choix parfois difficiles.

Le jeu possède un léger aspect JdR (Jeu de Rôle). Vos vaisseaux feront des rencontres avec des marchands et des alliés avec qui vous pourrez améliorer vos vaisseaux, les réparer ou récupérer des informations sur les systèmes environnants. Vous gagnerez également de l’expérience tout au long de la partie, ce qui vous permettra de débloquer de nouvelles armes et de nouvelles capacités.

Et pour finir, X-ODUS se veut narratif. De part les rencontres et les événements, vous serez toujours mis en situation avec un texte d’introduction et une petite histoire décrivant l’ambiance du système où vous vous trouvez.

En jouant, j’ai bien ressenti que ces quatre aspects ont recueilli toute l’attention des auteurs. Ils sont tous bien présents, hormis peut être l’aspect narratif. Heureusement cela semble être un peu compensé par les stretch goals de la campagne de financement : de nouvelles cartes événements, et donc de nouveaux récits et de nouvelles situations. J’y reviendrai en fin d’article.

X-ODUS Aperçu de la zone de jeu

Comment devenir pilote ?

Votre objectif

Le but d’X-ODUS est de lutter contre un être artificiel et belliqueux nommé La Corruption. Elle a été réveillée il y a un millénaire par une race extra-terrestre, maintenant disparue, nommée Les Précurseurs. Ces derniers avaient réussi à repousser la Corruption dans une faille dimensionnelle qu’ils ont scellée à l’aide d’un champ de force. Mais la puissance de celui-ci s’amenuise, libérant à nouveau la Corruption dans la galaxie et menaçant votre civilisation toute entière. Vous partez donc aux confins de la galaxie pour récupérer 4 clés d’énergie perdues afin de les utiliser pour fermer à nouveau le champ de force.

Le Plateau d'avancée de la Corruption et les cartes ennemies et Avatar
Le Plateau d’avancée de la Corruption et les cartes ennemies et Avatar

Une partie se joue en 13 tours. Si les joueurs n’ont pas réussi à fermer le champ de force au 14ème tour, ou s’ils se font tous éliminer par la Corruption et ses sbires, la partie est perdue.

Vous explorerez des systèmes parfois pacifiques, parfois aux mains des ennemis. Vous devrez combattre des vaisseaux de plus en plus forts. Et à certains moments, des vaisseaux d’Avatars feront leur apparition. Ils seront bien plus puissants que les autres ennemis et vous traqueront de systèmes en systèmes. Ne comptez pas les affronter seul sans en payer le prix !

Chaque joueur sera aux commandes d’un vaisseau. Il en existe 6 dans le jeu et ont tous une spécialisation différente : explorer la galaxie, faire des rencontres, combattre, former des flottes, etc… Ces spécialisations se traduisent par des capacités différentes et surtout par des combinaisons de dés différentes.

Un tour de jeu

A chaque tour, les joueurs pourront réaliser un certain nombre d’action en fonction du vaisseau qu’ils pilotent. La plupart des vaisseaux disposent de 3 actions, d’autres en possèdent 4 au détriment de leurs points de vie. Les joueurs déterminent eux même dans quel ordre ils joueront chaque tour.

Les vaisseaux représentés par leurs standees de la boite de base
Les vaisseaux représentés par leurs standees de la boite de base

Les actions sont variées. Sans être exhaustif vous pourrez vous déplacer, sonder un système, le fouiller, interagir avec des ennemis ou encore réaliser un objectif. La plupart de ces actions ne nécessitent qu’un point d’action, mais certaines sont plus coûteuses comme le saut hyperespace qui nécessite 2 points mais qui permet de se déplacer de 3 systèmes d’un coup sans être détectable par les ennemis.

Les joueurs pourront réaliser leurs actions seuls, ou ils pourront se regrouper en flotte. Dans ce second cas, tous les vaisseaux agiront alors comme un seul et même vaisseau. Ils réaliseront tous les mêmes actions au même moment. Quel intérêt ? Certaines actions, ainsi que les combats, demandent de faire un test de compétence pour être réussi. Les joueurs en flotte pourront tous lancer la totalité de leurs dés pour réaliser ce test et additionner leurs résultats. Cela rend la flotte bien plus puissante au détriment du nombre d’actions pouvant être réalisées pendant le tour. L’utilisation d’une flotte devra donc être bien réfléchie par les joueurs.

Quand tous les joueurs ont soldé leurs actions, c’est au tour de la corruption de jouer.

Le tour de la Corruption

Le tour de la Corruption se produit systématiquement après le tour des joueurs.

Quand les Avatars sont en jeu, c’est lors de cette phase qu’ils se rapprocheront de votre flotte pour vous traquer. Mais même si vous arrivez à en détruire un, l’Avatar reviendra en jeu deux tours plus tard.

Et c’est également lors de cette phase de jeu que les systèmes que vous aurez pacifiés des vaisseaux ennemis qu’ils contenaient, recevront de nouveaux renforts, augmentant encore un peu la pression sur les joueurs.

Améliorations

Un vaisseau, ses mods, ses points de vie
Un vaisseau, ses mods, ses points de vie

Certaines actions ou rencontres vous permettront de trouver des mods (modules) à déposer sur vos vaisseaux. Ils peuvent être de trois sortes :
– Les mods classiques donnent des avantages basiques mais intéressants pour vos vaisseaux.
– Les mods précurseurs sont bien plus puissants, tout en étant plus difficiles à obtenir. Par contre, l’avantage qu’ils apportent peut parfois être déterminant lors d’une partie.
– Les mods vaisseaux sont eux obtenus automatiquement quand votre vaisseau gagnera de l’expérience. Ces mods sont uniques et propres à chaque vaisseau, renforçant leur spécialisation. Et chaque niveau de mod vous demandera de faire un choix parmi deux améliorations possibles.

Vaisseau détruit

Qu’ai-je pensé d’X-ODUS ?

Le jeu et sa mécanique

Nous avons joué notre première partie en mode facile, et le jeu était effectivement facile. Tout va bien me direz-vous, sauf que pour être honnête, X-ODUS s’annonçant comme un Rogue-Like, nous nous attendions à plus corsé. Nous avons donc tenté nos parties suivantes avec une difficulté intermédiaire. Fini la promenade de santé dans ce mode de jeu, la difficulté attendue est bien au rendez-vous !

La promesse d’un plateau toujours différent et toujours renouvelé est elle aussi tenue. Sur cet aspect, X-ODUS se compare facilement à Sub Terra. Chaque partie est différente et chaque exploration reste un risque plus ou moins grand.

Les dés sont bien présents dans X-ODUS dans toutes les actions et surtout lors des combats. Amateurs de lancés de dés et de hasard, ce jeu est pour vous. La spécialisation des vaisseaux et la bonne répartition des rôles entre les joueurs permettent quand même de maîtriser un peu cet aspect. Personnellement, j’aurais préféré que les dés soient moins présents pour résoudre les actions.

Cette coordination permanente entre les joueurs est la clé de la victoire. Je peux donc dire que l’aspect coopératif promis est bien au rendez-vous et jouera un grand rôle dans l’issue de vos parties.

L’aspect JdR se retrouve juste dans la personnalisation des vaisseaux et leur acquisition d’expérience. Et l’aspect narratif est légèrement présent lors des différentes rencontres lors des explorations. Ces deux aspects facilitent l’immersion dans l’histoire et donnent envie d’y revenir pour tester de nouveaux combos de vaisseaux, et espérer de meilleures rencontres.

Nombre de joueurs

Le jeu est clairement taillé pour 4 joueurs. C’est cette configuration qui m’a le plus emballé lors des parties de tests. Les auteurs permettent également de jouer à 3 joueurs en réduisant le nombre de clés à trouver à 3, et en ne faisant sortir que 2 Avatars au lieu de 3. La difficulté s’adapte donc au manque d’un 4ème capitaine. Je regrette simplement que les points de vie des ennemis eux, ne soient pas modulés. Un jeu à 3 joueurs sera donc un peu plus difficile qu’à 4.

A 2 joueurs, vous devrez jouer deux vaisseaux chacun. Et en solo, vous devrez jouer tous les vaisseaux. Je n’ai pas testé ces deux modes de jeu.

Le matériel, les illustrations et l’immersion

X-ODUS - Vue complète du jeu
Vue complète du jeu

Pour rappel, nous avons joué sur un prototype pré-Kickstarter. Je ne ferais donc pas de commentaire sur le matériel. Je peux cependant vous parler des illustrations qui sont jolies et détaillées. Elles renforcent grandement l’immersion dans l’univers du jeu. Je regretterais uniquement que les illustrations des vaisseaux ennemis et des Avatars soient identiques sur toutes les cartes. Un peu de personnalisation de ce côté là aurait été la bienvenue ! Édition : Cette personnalisation a été annoncée par les auteurs dans la dernière actualité du projet !

La campagne de financement et ses ajouts

Les stretch goals débloqués sur Kicksarter sont principalement des améliorations du matériel et de l’ajout de quelques cartes.

Les améliorations du matériel sont très intéressantes. Pour les plus marquantes, nous avons droit à des plateaux joueurs double épaisseur intégrant des roues pour décompter le nombre d’actions restantes de chaque vaisseau. Un plateau double épaisseur pour gérer les ennemis lors des combats, intégrant une roue qui décompte son nombre de points de vie restants. Les tuiles systèmes ont été agrandies. Et la qualité de toutes les cartes du jeu est améliorée.

Les nouvelles cartes rajoutent, elles, des événements, des mods, des ennemis… Tout est là pour améliorer encore plus la rejouabilité.

Les figurines de vaisseaux à imprimer
Les figurines de vaisseaux à imprimer

Et pour finir, le jeu ne contiendra pas de miniature plastique représentant les vaisseaux. Par contre, les auteurs nous fournissent, dans un achat optionnel (5€), les fichiers nécessaire à l’impression 3D de ces figurines. Cela permet de garder un jeu à un prix plus abordable pour les joueurs n’étant pas attachés aux figurines, tout en donnant la possibilité à (presque) tout le monde de les obtenir.

Cette campagne est très bien menée par les auteurs/éditeurs du jeu qui font preuve d’une très bonne communication.

X-ODUS en résumé

Pour résumer, X-ODUS est très intéressant et mérite d’y revenir encore plusieurs parties pour pouvoir vraiment maîtriser le jeu et ses mécaniques. Les niveaux de difficulté montrent que le jeu possède une courbe d’apprentissage. Le plateau généré aléatoirement garantit de ne jamais rencontrer deux fois une même situation. Les vaisseaux, leurs spécialisations et leurs mods permettent de tester de nombreuses combinaisons de jeu. Et les événements toujours différents de parties en parties renforcent aussi cette rejouabilité. Seul l’aspect narratif pêche un peu, mais ce n’est pas gênant au final.

X-ODUS est un jeu dynamique et exigeant qui ravira les amateurs de coop, de dés et du thème de l’exploration spatiale. Et les joueurs ne s’y trompent pas au vu de la campagne de financement qui a dépassé les 500% de l’objectif initial pour un montant de plus de 100.000€ et plus de 2.000 contributeurs lors de la publication de cet article.

Si vous voulez vous aussi faire partie de l’aventure et sauver la galaxie, vous avez jusqu’au 10 juillet 2019 à 15h59 pour participer à la campagne d’X-ODUS : Rise of the Corruption sur Kickstarter.

X-ODUS : Rise of the Corruption - Le jeu de base
X-ODUS : Rise of the Corruption – Le jeu de base

Laisser un commentaire