À la découverte de Tracks (Prototype)

|

Mon passage au Festival de La Contrée des Jeux d’Avignon m’a aussi permis de jouer au prototype de Tracks que j’avais loupé lors du dernier FIJ. Tracks, c’est un jeu d’enquête audio qui sortira à la fin de l’année chez KYF Edition. Les joueurs doivent écouter une bande son et, à l’aide d’une carte de la ville et de caméras de vidéos surveillances, ils doivent résoudre l’enquête qui leur a été confiée dans un temps imparti. J’ai été surpris par cette expérience très immersive et plutôt originale pour un jeu de société.

Des règles minimales pour une immersion maximale

À la découverte du prototype de Tracks (prototype)

La première volonté des auteurs est clairement l’immersion des joueurs dans leurs enquêtes. C’est pourquoi la seule véritable règle que les joueurs devront appliquer consiste à ne retourner au maximum que quatre cartes en même temps. Ces cartes représentent les écrans des caméras de surveillance de la ville et votre « bureau » n’est équipé que de quatre moniteurs.

Pour le reste, l’immersion commence dès le pitch :

Vous êtes des enquêteurs fraichement nommés à la nouvelle police d’écoute annoncée par le Maire. Ce dernier veut que les délinquants se sentent écouté en plus de se sentir observés par les caméras de vidéosurveillance. Et cette écoute se fait à l’aide d’une toute nouvelle technologie, déjà déployée dans toute la ville.

Derrière la volonté politique, dans les faits, vous et vous seuls êtes désignés à cette mission. Votre « bureau » se trouve dans le sous-sol du commissariat, ses murs suintent et les néons sont incertains. Avec vos casques sur les oreilles et vos quatre pauvres écrans, vous allez devoir faire preuve d’écoute et d’attention pour arriver à traquer les criminels qui cheminent dans la ville.

Dans la boîte, nous trouverons pas moins de 17 enquêtes de 20 à 30 minutes chacune. Elles pourront être jouées indépendamment (sauf la dernière qui a un prérequis), ou les unes à la suite des autres pour bénéficier de l’arc narratif global qui accompagne cette histoire. C’est clairement de cette façon qu’a été produit le jeu, pour les que les joueurs puissent suivre une histoire sous forme de série, avec des personnages principaux, des personnages récurrents et, qui sait, des retournements de situations ? Après-tout, les auteurs sont des grands fans de jeux de rôle et ont ici envie de nous raconter et de nous faire évoluer dans une histoire de leur cru.

Déroulement d’une enquête de Tracks

Les cartes des caméras de vidéosurveillance de la ville (prototype).

Pour commencer, les joueurs attrapent le paquet de cartes représentant les images des caméras de vidéosurveillance et lancent l’application dédiée au jeu pour sélectionner leur enquête. Une piste audio se lancera alors et ne pourra pas être interrompue. L’écoute attentive de la part de tous les joueurs sera nécessaire pour tenter de comprendre les grandes lignes de l’enquête.

À la fin de l’écoute, un minuteur se déclenchera, laissant une vingtaine de minutes aux joueurs pour résoudre l’enquête et définir l’adresse où mener l’opération de police. Il sera alors possible de réécouter la piste audio autant de fois que nécessaire, de revenir en arrière, d’accélérer, de réécouter… À volonté ! Il faudra également rechercher les cartes des caméras de surveillance pour aller voir ce qui se passe en direct dans les rues de la ville, et bien garder à l’esprit que ce n’est pas parce que ce scooter est à l’intersection de la rue, qu’il y était quand l’enregistrement audio a été pris.

Et à l’issue des vingt minutes, mes joueurs doivent sélectionner l’adresse où envoyer les forces d’intervention, sur une carte, dans l’application. Soit c’est la bonne adresse et l’enquête est gagnée. Soit… Vous risquez de devoir en référer à vos supérieurs.

Notre expérience sur le prototype

Lors du festival, nous avons enquêté sur ce qui ressemblait à l’enlèvement d’un écrivain à succès en se basant sur l’enregistrement d’un message sur un répondeur téléphonique. Nous avons été grandement déroutés par l’aspect purement audio du jeu. Le moindre détail compte, le rythme, les paroles… Tout ! Et nous n’étions clairement pas prêts !

Nous n’avons pas réussi à diriger l’intervention de police vers la bonne adresse, mais nous n’étions pas si loin que ça… (on se rassure comme on peut ! 😅) Après avoir débriefé avec l’auteur sur notre expérience, il en ressort que nous avons tous des automatismes auditifs assez marqués qui nous font associer des sons de la vie de tous les joueurs à des situations courantes, alors qu’en réalité, ils peuvent également survenir dans plein de situations variées. Et c’est sur un de ces automatismes que nous avons perdus la partie.

Du proto au produit final

Si je devais résumer un peu notre ressenti, je dirais que Tracks est une sorte de Micro Macro qui va faire appel à vos oreilles en plus de votre observation. Nous avons été bluffés par la sensation de jeu rien qu’avec ce prototype. Peu de joueurs sont habitués à jouer avec l’audio comme nous le propose Tracks. Nouveaux venus, familles, habitués… Tout le monde partira sur un pied d’égalité ici.

Il reste un gros boulot d’édition pour y arriver : les cartes de jeu et les illustrations des caméras de vidéosurveillance sont en cours de réalisation par Piérô ; la bande son (déjà largement suffisante pour jouer au jeu) va être retravaillée par des doubleurs professionnels et avec des bruiteurs (comme au cinéma !) ; et l’application doit être finalisée par le développeur.

Avec tout ça, je ne doute pas que Tracks soit encore plus immersif ! Nul doute que l’objectif de sortie du jeu pour la fin d’année va grandement occuper l’éditeur dans les mois qui arrivent. Nous attendons maintenant avec impatience le produit final pour reprendre du service !

Fiche technique de Tracks

La boîte du prototype de Tracks
  • ✍️ Auteurs : Juan Rodriguez et Christian Rubiella
  • 🎨 Illustrateur : Piérô
  • 🏭 Éditeur : KYF Edition
  • 🎭 Nombre de joueurs : De 1 à 6 joueurs
  • 🎂 Age : À partir de 10 ans
  • ⏱️ Durée : 20 à 30 minutes par enquête, 17 enquêtes dans la boîte
  • 📆 Sortie : Tracks sortira fin d’année 2022

Informations sur cet article

Article : Non rémunéré / Jeu : Joué sur un salon / Liens : Affiliés

Si vous souhaitez soutenir ce blog (que je souhaite conserver sans publicité), vous pouvez utiliser mes liens Philibert et Ludum pour commander vos jeux. Pour toute commande passée après avoir cliqué sur un de ces liens, je recevrai une petite commission (qui ne modifie pas votre prix d’achat). Elle me permettra de faire fonctionner ce blog et de l’améliorer.

Laisser un commentaire