Ice Team, surfez avec des ours gourmands – Test & Avis

|

Ice Team est un jeu pour deux joueurs de Bruno Cathala et Matthew Dunstan édité par The Flying Games. Vous y endosserez le rôle d’un coach d’une équipe d’ours polaires engagée dans une course endiablée sur la banquise. Passez la ligne d’arrivée en premier ne vous fera pas forcément gagner la course car vous devrez ramener un maximum de poissons avec vous pour être déclaré vainqueur. Mais attention à votre adversaire qui tentera de vous voler vos poissons et à ses ours qui vous couperont le passage !

Je remercie l’éditeur The Flying Games de m’avoir fait parvenir un exemplaire du jeu afin de vous le présenter !

Comment jouer à Ice Team ?

Un plateau modulaire et aléatoire

Avant de commencer une partie, vous devrez construire aléatoirement le plateau de jeu. Ce dernier est composé d’une ligne de départ, de 4 sections de mer en forme de losange, et d’une ligne d’arrivée. Vous les placerez comme bon vous semble afin de varier l’agencement du circuit à chaque partie.

Ces plateaux sont composés de 9 cases. Deux cases sont toujours fixées et représentent des igloos. Une case est toujours vide. Et les 6 cases restantes recevront toutes aléatoirement un jeton de banquise. Ces jetons sont d’ailleurs différents sur leur recto et leur verso, pensez bien à les mélanger en les retournant.

Une fois tout ceci en place, vous placerez les 8 ours (4 par joueur) sur la piste de départ, et un jeton poisson sur chaque igloo. La course peut commencer !

Différents modes de déplacement

Les jetons de banquise d'Ice Team

Dans Ice team, les joueurs jouent à tour de rôle et doivent effectuer un déplacement. Vos ours pourront se déplacer de plusieurs façons :

  • Déplacement simple : vos ours passent d’une plaque banquise à une autre, adjacente.
  • Nager : vos ours peuvent nager en ligne droite d’une plaque de banquise à une autre si un bras de mer, plus ou moins large, les sépare.
  • Sauter : votre ours actif peut sauter par-dessus les autres ours, comme vous le feriez aux dames par exemple. Tant qu’il y a des ours, vous pouvez sauter.

Si aucun déplacement n’est réalisable à votre tour de jeu, vous perdrez immédiatement la partie. Anticipez donc bien vos mouvements et ceux de vos adversaires pour ne pas vous retrouver dans cette situation. Mais honnêtement, nous ne nous sommes jamais retrouvés confrontés à cette fin de jeu dans toutes nos parties.

Des morceaux de banquises avec des effets

Peu importe leur mode de déplacement, vos ours devront toujours le finir sur un jeton de banquise libre. Et certains de ces morceaux de banquise disposeront d’effets à appliquer immédiatement :

  • Les igloos permettent de récolter le poisson qui y est posé dessus en début de partie et de lancer un dé du jeu pour tenter d’en gagner plus. Ce dé possède des faces rapportant de 1 à 3 poissons supplémentaires, ainsi qu’une face permettant de voler 2 poissons à l’adversaire. Si un ours est déjà passé dans l’igloo, il ne s’y passe plus rien.
  • Lorsqu’il y a des pingouins sur le jeton, ils permettent de congeler autant de poissons qu’il y a de volatiles. Les poissons congelés ne peuvent plus vous être volés par votre adversaire. Ils sont sécurisés.
  • Les traces de pattes permettent à l’ours qui arrive dessus de faire un déplacement supplémentaire. Idéal pour doubler votre adversaire.
  • Les banquises dérivantes vont bouger quand vous finirez votre déplacement dessus. Vous devrez alors déplacer la tuile et votre ours jusqu’à n’importe quelle autre case de mer accessible, ou pousser des tuiles banquises tant que de l’eau est présente derrière.

Plus la partie avance, plus la mer va s’étendre (c’est la fonte des glaces !) et plus vous aurez de possibilité de faire dériver vos ours. Ce mode de déplacement est peu utilisable au début de la partie et devient de plus en plus intéressant au fil du jeu.

Pour finir, certaines plaques de banquise sont fendues. Peu importe leur pouvoir, elles sont fragiles. Lorsqu’un ours quitte cette plaque, le jeton est retiré du jeu, laissant apparaître la mer dessinée sur le plateau. Cette mer peut être utilisée pour augmenter les distances de nage de vos ours, ainsi que pour la dérive des morceaux de banquise qui ont ce pouvoir.

Passer la ligne d’arrivée

L'arrivée dans Ice Team

A chaque fois qu’un ours atteint la ligne d’arrivée, il a le droit de lancer les deux dés du jeu et de choisir celui qui l’intéresse. Il pourra donc récupérer encore plus de poissons, voire en voler à son adversaire. Gardez à l’esprit que le premier joueur qui amène ses 4 ours sur la ligne d’arrivée arrête la partie, mais le gagnant sera le joueur avec le plus de poissons ! Ice Team est donc un jeu de course doublé d’un jeu de collecte de poissons.

Qu’ai-je pensé d’Ice Team ?

📖 Lecture et clarté des règles : 5/10

Les règles d'Ice Team

La lecture des règles a été difficile. Je n’ai pas trouvé la description des mouvements assez claire. Pour être honnête, je ne m’attendais pas à autant de types de mouvements et de conditions associées. J’ai du revenir régulièrement dans la règle lors des deux premières parties pour bien saisir toutes les subtilités. Hormis ça, la règle reste bien rédigée et parsemée d’exemples tout en étant concise. Elle vous sera fournie en Français et en Anglais dans la boîte.

📦 Matériel et illustrations : 8/10

Les différents plateaux et les jetons de banquise de poissons sont en carton très épais. Nul doute que ces éléments résisteront facilement à l’épreuve du temps ! Lors de la première utilisation, vous devrez coller les 8 igloos sur les plateaux de jeu à l’aide d’un scotch double-face fourni. Ça n’a pas été facile avec mes gros doigts, mais j’ai réussi ! J’ai un petit bémol sur les plateaux de jeu tout de même. Comme vous serez amenés à faire dériver vos jetons avec une figurine dessus, et même parfois à pousser d’autres jetons, faites bien attention à la surface sur laquelle vous jouez : les plateaux glissent et ne restent plus à côté les uns des autres !

Des Figurines d'Ours réussies !

Pour les éléments en plastiques, les figurines d’ours sont toutes identiques. Seule la couleur de leurs écharpes change. Qu’à cela ne tienne, elles sont très jolies et attirent tout de suite l’œil des personnes extérieures à la partie. Ces figurines sont une des marques de fabrique de l’éditeur (ne perdez pas cette habitude, c’est top !). Les dés aux faces imprimés sont lourds pour leur taille et de bonne qualité. Je n’ai rien à redire !

Côté illustration, nous avons droit à la plume de Camille Chaussy. Et encore une fois, c’est du beau travail ! On va finir par s’y habituer ! J’adore le regard hébété des poissons !

📤 Mise en place et rangement : 9/10

Mettre en place le jeu, c’est déjà jouer. Vous devrez en effet assembler le circuit à votre guise, et vous essaierez (j’en suis sûr) de faire preuve d’originalité à chaque nouvelle partie ! Il faudra ensuite mélanger les jetons de banquise, les disposer, et disposer les poissons sur les igloos. Comptez 5 min pour la mise en place. Le rangement est lui nettement plus rapide.

De nombreux sachets plastiques refermables vous serons fournis avec le jeu. De quoi bien séparer tous les éléments pour faciliter la mise en place et de quoi bien protéger votre jeu pour qu’il résiste au passage du temps (et aux mains de vos jeunes enfants motivés pour pêcher avec les nounours) !

⚙️ Mécanique du jeu : 8/10

Dans Ice Team, y'a du poisson frais !

Le jeu n’est pas forcément simple à expliquer. Mais il sera tout de même rapidement pris en main par les joueurs après 2 ou 3 parties maximum. C’est certainement tous les types de déplacements possibles, les implications de ces déplacements, et les dérives qui le rendent un peu « complexe » lors de la première partie. Ces déplacements sont tout de même la partie la plus marrante du jeu. Vous passerez votre temps à vous couper la route, à tenter de bloquer les ours adverses et à espérer que vos dés vous permettent de voler du poisson à l’autre joueur. Ice Team est très bien pensé, équilibré juste comme il faut et comme souvent dans ces jeux aux parties rapides et tendues, vous en redemanderez pour prendre votre revanche avant d’inventer une nouvelle règle : « Le premier qui remporte 3 parties l’emporte et on arrête ! Ou 4 parties ? ».

⏱️ Durée des parties : 10/10

Comptez environ 10 minutes par partie. C’est finalement aussi rapide qu’intense (entre joueurs expérimentés). On a très vite envie d’en refaire une, et de réagencer le plateau car, tu comprends, ça t’a quand même vachement avantagé qu’ils soient disposés comme ça !

↔️ Interaction entre les joueurs : 10/10

Les déplacements des ours briseront des morceaux de banquise, feront dériver des pièces, et bloqueront très souvent l’autre joueur si vous vous débrouillez bien. Il y a donc plein d’interaction de blocage possible. Ice Team est un jeu opportuniste (comme souvent quand ils sont signés Bruno Cathala) où vous sauterez sur des occasions crées par votre adversaire pour tenter de le devancer.

🤔 Difficulté du jeu : 7/10

Passé par première partie, le jeu n’est pas si compliqué à jouer. Ice Team est annoncé à partir de 8 ans et je pense que l’âge donné est réaliste tant que les enfants ont l’habitude de jouer (sinon comptez à partir de 10 ans). De toute façon, il est certain que le niveau de fourberie de votre adversaire restera le principal vecteur de difficulté.

🎲 Dosage du hasard : 6/10

Les dés d'Ice Team

Il y a un peu de hasard pour placer les tuiles au début de la partie, mais c’est clairement un moyen d’améliorer la rejouabilité. Les lancés de dés sont par contre bien plus impactant. De mauvais lancés peuvent entacher votre succès mais qu’à cela ne tienne, les parties sont courtes et vous prendrez rapidement votre revanche.

♻️ Rejouabilité : 7/10

Ice Team offre pleins d’opportunités de renouveler les parties avec ses 4 plateaux modulables et ses jetons de banquise recto verso. Dispositions différentes, situations différentes, pénurie plus rapide de tuiles fragiles ou possibilité de congélation des poissons plus ou moins présentes sur le plateau lui donnent une très bonne rejouabilité.

🎉 Amusement : 8/10

Nous avons passés de très bons moments avec Ice Team. Mon fils de 6 ans redemande à y jouer régulièrement ; il n’est pas un adversaire très redoutable mais c’est un réel plaisir d’y jouer à chaque fois ! Entre adultes, les parties sont plus vache et c’est ce qui donne envie de ressortir ce jeu.

👉 Au global, c’est un 78/100 pour Ice Team !

Ice Team est un jeu de course au poisson simple, opportuniste et rapide qui plaira à un public de joueurs très large. C’est une course avec une ligne d’arrivée où le gagnant ne sera pas forcément celui qui la passera en premier, car il ne faudra pas oublier que la collecte de poissons pendant la partie est la clé de la victoire. Et des parties, vous en ferez et referez facilement. D’un point de vue du matériel, c’est encore une réussite avec le combo Camille Chaussy et The Flying Games : mignon, plein de détails et avec des figurines d’ours très réussies. A vos marques, prêts… surfez !

Si vous souhaitez soutenir ce blog (que je souhaite conserver sans publicité), vous pouvez commander Ice Team chez Boutique Philibert ou chez . Pour toute commande passée après avoir cliqué sur ce lien, je recevrai une petite commission qui me permettra de faire fonctionner ce blog et de l’améliorer.

Fiche technique d’Ice Team

Acheter Ice Team chez Philibert

Entendu pendant les parties :
– « Plouf !… T’es sûr qu’il sait nager celui-là ? »
– « Et je te vole tes deux poissons que… Tu viens de congeler… Zut ! »
– « Il est frais mon poisson ! Il est frais ! »

Laisser un commentaire