Obscurio, démasquez le Traître et fuyez la bibliothèque ! – Avis

|

Obscurio est le dernier jeu de communication par l’image de Libellud. Dans la lignée de Dixit et de Mysterium, l’Atelier nous propose une nouvelle variante de cette mécanique de jeu. Nous avons droit ce coup-ci à l’ajout d’un traître parmi les joueurs. L’ambiance aussi évolue, pour nous emmener dans une bibliothèque magique où vous et vos amis magiciens devraient fuir avec l’aide d’un grimoire… Si le traître qui se trouver parmi vous ne vous embrouille pas ! Enfilez votre chapeau pointu, je vais vous guider dans ce nouveau jeu !

Comment en est-on arrivé là ?

Dixit, la communication par l’image

Boîte de Dixit

Dixit est sorti en 2008. Depuis, Libellud a su se faire une très bonne réputation avec ses jeux de communication par l’image qui demandent aux joueurs d’utiliser des supports visuels (des images souvent oniriques) au lieu de la parole pour échanger. Depuis sa première version, Dixit a eu droit à de nombreuses variantes et extensions.

Mysterium, avec de l’asymétrie dedans

Boîte de Mysterium

S’en est suivi en en 2015 la sortie de Mysterium et de son asymétrie entre les joueurs. La communication par l’image reste l’élément central du jeu. L’ajout consiste à attribuer le rôle du fantôme à un joueur. Ce rôle modifie complètement sa façon de jouer. Il doit guider les autres joueurs, les Médiums, vers la résolution de son propre meurtre en leur faisant découvrir son meurtrier, le lieu du crime et l’arme utilisée. Vous avez dit Cluedo ? Oui… Mais non, la comparaison s’arrête simplement au trio lieu, arme et meurtrier.

Obscurio, ajoutons un traître !

Boîte d'Obscurio

Obscurio est donc sorti cette année (2019) et sa nouveauté la plus mise en avant est l’ajout d’un traître parmi les joueurs ! L’objectif du Traître sera d’empêcher les autres joueurs de fuir la bibliothèque dans laquelle ils sont enfermés. Je jeu se veut également plus simple d’accès et plus rapide à jouer. Nous allons détailler tout ça dans cet article.

Cartes d'Obscurio

Comment jouer à Obscurio ?

Trois rôles, trois façons de jouer

Dans Obscurio, les joueurs pourront incarner un des trois rôles suivants :

Cartes des rôles d'Obscurio
La carte du Traître et les cartes des Magiciens. Le Grimoire est, lui, choisi en début de partie.
  • Le Grimoire : ce joueur devra guider les Magiciens hors de la bibliothèque en essayant de contourner les manigances du Traître, dont il est le seul à connaitre la véritable identité dès le début de la partie. Ce joueur n’a pas le droit de communiquer verbalement, seulement avec les images du jeu.
  • Le Traître : ce joueur aura une phase de jeu rien qu’à lui où il pourra influer sur les choix du Grimoire afin d’embrouiller les Magiciens. S’il se débrouille bien, les Magiciens perdront de la Cohésion à cause du Traître pendant la partie, jusqu’à ce que ce dernier soit démasqué.
  • Les Magiciens : tous les autres joueurs jouerons ce rôle. Ils devront comprendre les indications visuelles du Grimoire, et déjouer les plans du Traître. Ils auront la possibilité de démasquer le traître si ce dernier leur mène la vie dure.

Préparation d’un tour de jeu

Choix des cartes par le Grimoire
Choix des cartes par le Grimoire. Notez les papillons qui pointent vers la porte et les pieds, pour rappeler l’image du bas.

Pour commencer, le Grimoire va piocher une carte qui restera secrète, ce sera La Porte que les Magiciens devront trouver. Il pioche ensuite deux autres cartes qu’il place dans le support du grimoire. Et enfin, il place les deux papillons (des flèches, en fait) sur ces images. Ces Papillons servent à pointer précisément des éléments des visuels qui doivent permettre aux Magiciens de reconnaître La Porte parmi 5 autres cartes.

Le support du grimoire, ses cartes et ses Papillons sont transmis à tous les joueurs pour qu’ils commencent à émettre des hypothèses. Pendant cette phase de jeu, le Traître devra lui aussi échanger en toute discrétion avec les Magiciens et bien retenir les points les plus pertinents de leurs hypothèses.

Traîtrise

Choix des cartes par le Traître
Choix des cartes par le Traître

Tous les joueurs ferment alors les yeux et le Grimoire appelle le Traître (ça ne vous rappelle rien ?). Il lui montre alors 8 cartes au hasard, et le Traître peut en choisir jusqu’à deux qui seront placées parmi les cartes qui seront présentées aux Magiciens. C’est à ce moment que le Traître doit sélectionner des cartes qui correspondent aux hypothèses échafaudées à la phase précédente.

Le Traître referme alors les yeux, le Grimoire complète les cartes à présenter pour en avoir 6 (La Porte, les cartes du Traître, et d’autres prises au hasard), et demande aux joueurs d’ouvrir les yeux.

Choix de la porte et malus

Les cartes de portes sont disposées autour du plateau et les joueurs votent avec leurs jetons
Les cartes de portes sont disposées autour du plateau et les joueurs votent avec leurs jetons

Les 6 cartes, qui sont 6 Portes potentielles, sont étalées autour du plateau de jeu en forme de bibliothèque. Et le support du grimoire avec les indices et les papillons sont remis à la disposition de tous.

Les Magiciens et le Traître commencent alors à échanger en même temps que le sablier d’une minute est retourné. Ils doivent trouver la bonne porte et y déposer un jeton correspondant à leur personnage. Tant que tous les joueurs n’ont pas votés, le sablier est retourné dès qu’il arrive à la fin et avance en même temps sur une piste de malus. Plus les Magiciens mettent du temps à se décider (à cause du Traître), plus ils auront de malus au tour suivant.

A chaque minute, on ajoute un malus
A chaque minute, on ajoute un malus

Quand tous les joueurs ont votés, si au moins une personne a trouvée la bonne porte, un curseur de Salles est avancé. Il faudra parcourir 6 Salles pour remporter la partie. Et pour chaque joueur s’étant trompé de portes, le groupe perd un Jeton de Cohésion. Ces jetons sont fournis en fonction du nombre de joueurs au début de la partie. Si les joueurs les perdent tous, le Traître gagne la partie.

Jetons de malus
Jetons de malus

Pour chaque sablier retourné pendant cette phase, le Grimoire aura droit à un malus lors de la prochaine phase de choix de la porte. Ces malus sont des jetons en cartons qu’il pioche dans un sac opaque, compliquant sa pose d’indice. Il peut être amené à placer des filtres opaques ou de couleurs sur les images. Il peut également être obligé de placer les deux papillons sur une seule et même image, ou sur aucune. Les malus sont variés et tous impactant.

La Dénonciation

Les Jetons de Cohésion sont déposé dans deux jauges. A chaque erreur, les joueurs défaussent des jetons dans celle de gauche prioritairement. Et quand elle est complètement vide, c’est le moment de la Dénonciation. Un sablier est retourné et les joueurs doivent argumenter sur l’identité du Traître. Une minute, ça passe très vite dans ce cas là ! Et à la fin du sablier, les joueurs doivent voter tous en même temps en désignant celui qu’ils pensent être le Traître du doigt.

La jauge de jetons de cohésion
La jauge de jetons de cohésion

La ou les personnes désignées à la majorité retournent leur carte de rôle. S’il est découvert, le Traître est éliminé. Pour chaque joueur Magicien ainsi désigné, les joueurs perdent (encore) 2 Jetons de Cohésion. Et si le Traître n’est pas découvert, un nouveau sablier est retourné, et les discussions recommencent…

L’élimination du Traître signifie que le joueur ne participe plus aux débats pour choisir les portes et qu’il ne vote plus. Mais il continue quand même de sélectionner des cartes lors de la phase de Traîtrise. Le joueur n’est donc pas exclu de la partie, et ça c’est top !

Fin de partie

Si les Magiciens trouvent la bonne porte dans la 6ème Salle, ils remportent la partie avec le Grimoire. Par contre, si les joueurs perdent tous leurs Jetons de Cohésion, c’est le Traître qui l’emporte.

Les 6 salles d'Obscurio à traverser
Les 6 salles d’Obscurio à traverser

Qu’est-ce que je pense d’Obscurio ?

📖 Lecture et clarté des règles : 8/10

Les règles du jeu ne sont pas très longues et plutôt simples à lire. Heureusement pour un jeu familial me direz-vous ! Elle sont également bien illustrées et découpées selon les différentes étapes du jeu que j’ai abordé au début de cet article. Je n’ai pas eu beaucoup d’allez-retour à faire dans la règle lors de la première partie.

📦 Matériel et illustrations : 8/10

Les jetons joueurs
Les jetons joueurs

Waouh ! Libellud, avec sa série de jeux de communication par l’image, ne lésine pas sur les moyens. Nous avons droit ici à un grimoire et à ses papillons aimantés, pour que tout tienne en place. Les jetons joueurs sont un peu petits et lourds, ce qui donne une très bonne impression en main. Le porte cartes numéroté pour le choix des portes du Traître semble de bonne facture, tout comme celui de Mysterium. Et les tokens sont en carton épais. C’est un sans faute ! Les cartes sont elles aussi de bonne facture, et rondes ! C’est original et ça donne un côté atypique au jeu que j’apprécie beaucoup (et qui m’empêchera de sleever le jeu…)

Les illustrations des cartes sont diversifiées et toutes magnifiques et détaillées. Je n’y ai pas vraiment retrouvé ce côté onirique qui est présent dans Dixit et Mysterium. Les illustration tendent plus vers le fantastique que le rêve. Elles restes néanmoins très travaillées et collent parfaitement à l’ambiance du jeu.

📤 Mise en place et rangement : 10/10

Le thermoformage d'Obscurio
Le thermoformage d’Obscurio

Comptez environ 5 minutes de mise en place pour Obscurio. C’est assez rapide et bien plus simple comparé à Mysterium. Le rangement est par contre bien plus rapide.

Il faut dire que Libellud a aussi mis les moyens dans le thermoformage du jeu. Il est plutôt bien pensé et tiens bien les éléments en place. Et en l’observant, on se rend vite compte que de nombreux emplacement sont aujourd’hui vides, annonçant de futures extensions. Tout comme les cartes rondes qui prennent aujourd’hui à peine un tiers de la place.

⚙️ Mécanique du jeu : 7/10

Obscurio est finalement plus un jeu de déduction que d’observation. Les joueurs passent beaucoup de temps à éliminer les possibilités une à une, tout en espérant n’avoir plus qu’une carte à la fin. Sur ce point, je trouve ce jeu finalement plus facile que Mysterium.

Le rôle du Traître est lui aussi une réussite. Il apporte une tension permanente dans la partie pour les Magiciens, ce qui est au final très appréciable. Le rôle de Traître demandera de la finesse au joueur qui le tirera au sort s’il veut arriver à ses fins. Le jeu propose d’ailleurs des variantes pour 2 ou 3 joueurs, mais sans le Traître. Je trouve qu’il perde alors toute son essence. Je le conseille donc vraiment à partir de 4 joueurs.

Les deux types de filtres d'Obscurio
Les deux types de filtres d’Obscurio

Les différents malus qui s’appliquent au Grimoire sont les principales difficultés. J’aime tout particulièrement les filtres de couleurs rouge, et les masques « brouillard » à poser sur les cartes.

Et comme pour le rôle du Fantôme dans Mysterium, le rôle du Grimoire est ici le plus important et peut-être le plus difficile à jouer. Il faudra le donner à un joueur expérimenté lors des premières parties.

⏱️ Durée des parties : 10/10

Comptez 1 heure de jeu environ, peu importe le nombre de joueurs. Les parties sont bien dosée pour ce jeu d’ambiance/familial. Les temps mort sont limités pour les joueurs Magiciens, qui devront attendre les yeux fermés pendant que le Traître sélectionne ses cartes.

↔️ Interaction entre les joueurs : 10/10

Je le disais déjà en préambule, c’est un jeu de communication par l’image. L’interaction entre les joueurs est donc bien marquée et primordiale. Vous devrez non seulement analyser les cartes fournies par le Grimoire, mais aussi analyser tout ce que dirons vos compagnons de jeu afin de démasquer le Traître au plus tôt. Un sans faute !

🤔 Difficulté du jeu : 5/10

Obscurio permet 3 modes de difficulté. La différence entre ces modes réside uniquement dans le nombre de jetons cohésion auquel les joueurs auront droit pendant la partie. Ces jetons n’étant perdus que lorsque le Traître est efficace, tout repose presque sur ce joueur pour le dosage de la difficulté.

Les jetons de malus sont là pour vous mettre des bâtons dans les roues, mais même avec quelques jetons, une bonne pioche restera une bonne pioche. L’ajout de nouvelles cartes à l’avenir pourra certainement influer sur la difficulté.

La difficulté repose essentiellement sur les capacité du Traître à mener les autres joueurs par le bout du nez.

🎲 Dosage du hasard : 8/10

Globalement, le hasard reste peu présent dans la jeu. Il est présent dans la pioche des malus et dans celle des cartes de portes. Il arrive que les cartes piochées aient des liens très évidents entre elles, ce qui facilitera grandement la tâche du Grimoire. A l’inverse, il arrive que les cartes piochées n’aient absolument rien en commun. Et là… Le jeu fera la part belle au Traître. Heureusement, ces cas sont plutôt rares. Je trouve donc le hasard bien dosé dans ce jeu.

♻️ Rejouabilité : 4/10

La rejouabilité est correcte. Obscurio est le genre de jeu qui repose entièrement sur les joueurs. Et quand je joue avec un bon groupe, c’est toujours un plaisir. J’imagine parfaitement que ce jeu peut devenir un peu longuet selon avec qui il est joué.

De plus, le nombre de cartes de portes (les cartes rondes) est plutôt faible. Elles tournent assez rapidement et il n’est pas rare que l’on soit obligé de mélanger la défausse pour reconstituer la pioche en cours de partie. Je trouve dommage de devoir repasser à la caisse pour diversifier le jeu et augmenter sa rejouabilité, voire même sa difficulté.

🎉 Amusement : 8/10

Je m’amuse beaucoup avec Obscurio. Comme je viens d’en parler dans la rejouabilité, c’est le groupe de joueurs qui fait le jeu et l’ambiance associée. Pour mon groupe, c’est un bon jeu.

👉 Au global, c’est un 79/100 pour Obscurio !

Je trouve qu’Obscurio est un bon jeu familial qui a toute sa place à côté de Dixit et Mysterium. Il ne fait pas doublon ! Le rôle du Traître est central dans le jeu et il apporte une véritable tension tout au long de la partie, tant que ce dernier est joué par un joueur aguerri et un poil manipulateur. J’adore ! Malgré ce qui est écrit sur la boîte, Obscurio est un jeu pour 4 à 8 joueurs, oubliez les modes 2 et 3 joueurs qui lui font perdre tout son charme. Je ressortirais Obscurio régulièrement, et j’attend déjà les prochaines extensions du jeu. Car il y en aura, c’est certain !

Fiche technique d’Obscurio

Acheter Obscurio chez Philibert
  • ✍️ Auteurs : L’Atelier
  • 🎨 Illustrateurs : Xavier Collette et Studio M81
  • 🏭 Éditeur : Libellud
  • 🎭 Nombre de joueurs : de 4 à 8 joueurs (possibilité de jouer en dégradé à partir de 2 joueurs)
  • 🎂 Age : A partir de 10 ans
  • ⏱️ Durée : 45 minutes à 1 heure

Si vous souhaitez me soutenir, vous pouvez commander Obscurio à 36 € chez Boutique Philibert. Pour toute commande passée après avoir cliqué sur ce lien, je recevrai une petite commission qui me permettra de faire fonctionner ce blog et de l’améliorer.

Entendu lors de mes parties :
– Et le village de Thiercelieux s’endors… Ha non pardon, mauvais jeu !
– C’est Arnaud le Traître je vous dit, c’est toujours lui !

Laisser un commentaire