Undo, faites un Ctrl+Z sur le passé

Undo, faites un Ctrl+Z sur le passé

Undo est un nouveau jeu coopératif de communication et de déduction publié chez Gigamic. Les trois premiers scénarios sont sortis en français en septembre 2019. Vous y endosserez le rôle des Tisseurs du Destin qui peuvent manipuler le temps afin de comprendre et empêcher de funestes histoires de se produire.

Gigamic m’a gentiment envoyé le scénario de démo ainsi que les trois premiers scénarios afin que je me fasse une idée de leur future gamme Undo (merci Ségolène !). Branchez les 2.21 Gigowatts, on y va !

Undo - Contenu d'une boîte
Undo – Contenu d’une boîte

L’histoire des Tisseurs du Destin de Undo

Vous incarnez des Tisseurs du Destin. Vous avez la capacité d’arrêter le temps et de revenir dans le passé d’une personne qui n’est plus de ce monde. Ainsi, vous pourrez recomposer l’histoire de cette personne, mieux comprendre ce qui l’a amené à son funeste destin et… qui sait ? Peut-être même empêcher sa mort !

Chaque scénario d’Undo vous mettra donc face à un personnage décédé. Charge à vous de remonter le temps pour comprendre le cheminement fatal de cette personne, modifier quelques moments clés de sa vie et ainsi le sauver.

Comment remonter le passé pour influencer l’avenir ?

Undo est uniquement composé de cartes. Les premières cartes de votre paquet vous expliqueront les règles du jeu, qui sont très simples. Quand aux histoires, je ne peux rien vous en dire sans vous spoiler tout le jeu. Les cartes vous indiquent en suite comment mettre en place le jeu.

Mise en place d'Undo - Ruelle Pourpre
Mise en place d’Undo – Ruelle Pourpre

Vous devrez placer les 13 cartes Histoire devant vous par ordre chronologique. Ces cartes sont des jalons dans la vie de la personne décédée (parfois bien avant sa naissance) qui auront une forte influence sur sa vie. Chacune de ces cartes Histoire est accompagnée d’une carte Indice. Vous disposez de quatre jokers (les cartes Loupe) à dépenser en cours de partie. Chaque joker vous permettra de dévoiler un indice, précisant ou contextualisant l’événement conté par la carte Histoire.

Les cartes Histoire vous donneront chacune trois choix, trois destins possibles pour la personne à sauver que vous avez la possibilité de modifier. Vous devrez faire un choix à chaque fois que vous retournerez une carte histoire. Ce choix pourra influencer positivement ou négativement sur le destin du personnage. Cette influence est représentée par des chiffres (positifs, négatifs ou neutres) sur des cartes Destin datées.

Après avoir retourné 9 cartes Histoires sur 13, la partie s’arrêtera. Vous devrez alors lire les dernières cartes de règles pour savoir si vous avez suffisamment influencé le destin du personnage central de l’histoire. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez alors recommencer une partie de zéro. Vous pourrez alors faire des choix différents, ou retourner d’autres cartes Histoire.

Qu’est-ce que j’ai pensé des trois premiers scénarios d’Undo ?

Lecture et clarté des règles : 10/10

Il n’y a pas de règles en papier dans les boîtes d’Undo, ces dernières sont directement écrites sur les cartes. Elles sont claires et rapides à lire. Si bien que vous pourrez commencer à jouer dans les 3 minutes qui suivent l’ouverture de votre première boîte.

Matériel et illustrations : 3/10

Undo ne comporte que des cartes : une 20 aine de cartes grand format et une 60 aine de cartes de petit format. De bonne facture, certes, mais que des cartes. Et leurs illustrations sont réduites au minimum pour laisser place au texte. Je n’ai franchement pas été emballé par le matériel qui, à mon sens, ne reflète pas le coût des boites.

Mise en place et rangement : 10/10

Il n’y a qu’à étaler le jeu sur la table pour jouer. La mise en place est extrêmement rapide car elle se fait tout en lisant les règles. Le rangement consiste simplement à remettre les cartes dans l’ordre. Là aussi c’est très rapide.

Mécanique du jeu : 5/10

Undo m’a un peu fait penser aux jeux « Black Stories » où un joueur essaye de faire deviner une histoire aux autres en leur laissant lui poser des questions fermées répondues uniquement par « oui » ou par « non ». A la différence qu’il n’y a pas de narrateur dans Undo, puisqu’il est remplacé par les cartes Destin et leurs effets positifs, négatifs ou neutres.

Cependant, cette mécanique de points a un effet qui m’a déplu. Les premières cartes ayant de fortes chances d’être négatives ou neutres du fait d’une pioche presque au hasard, il est difficile de rattraper un mauvais départ. Cela n’empêche pas pour autant de comprendre l’histoire, ce qui est le but final du jeu. Mais je me suis alors retrouvé dans la position de « Vous avez gagné car vous avez compris l’histoire, mais vous avez perdu car votre score est en dessous du seuil »… Ha !

Le systèmes de point propose également de refaire des parties jusqu’à arriver à un score qui permet de sauver la personne. Mais dans les faits, lorsque vous aurez retourné vos 9 cartes et que vous aurez compris l’histoire sans avoir un bon score, vous préférerez regarder les dernières cartes plutôt que de relancer une partie. Le plus plaisant est de découvrir l’histoire et de se rendre compte qu’on l’a bien comprise, pas de faire le meilleur score.

Durée des parties : 3/10

Annoncé pour 1h de partie, nous avons joué les trois scénarios en 35 minutes en moyenne. C’est bien plus rapide qu’annoncé. Un peu comme le matériel, je pense que le temps de jeu ne reflète pas le coût des boîtes.

Interaction entre les joueurs : 10/10

La communication entre les joueurs est essentielle. C’est sur le dialogue, et l’échafaudage de théories communes que se base le jeu. Ne comptez donc pas passer à côté, sans quoi le jeu n’aura aucune saveur. Et surtout, n’y jouez pas seul !

Difficulté du jeu : 5/10

« Prisonnier du Passé » nous a nécessité deux essais pour être gagné et les autres ont été gagnés du premier coup… Certains événements extérieurs sont prévisibles, Tour comme certaines intrigues. Tout dépendra de votre « culture générale » et de votre clairvoyance, mais aussi du hasard de départ. Undo m’a semblé trop simple par rapport à l’idée que je m’en faisais.

Dosage du hasard : 4/10

La mécanique du jeu fait que, les premières pioches de cartes se font presque au hasard. Et leur influence positive ou négative peut grandement influencer sur votre partie et donc sur votre score final. Je trouve le hasard bien trop présent au début du jeu.

Rejouabilité : -/10

On est averti dès le début qu’Undo est un jeu à usage unique, il n’y a pas d’ambiguïté. Je ne noterais donc pas cet aspect du jeu.

Amusement : 6/10

Selon les scénarios, l’amusement que procure Undo est variable. Pour avoir fait les trois, j’ai largement préférés « Ruelle Pourpre » et « Le Printemps des Cerisiers » à « Prisonnier du Passé ». Je vous conseille donc de ne pas vous arrêter à un scénario si le thème de l’histoire ne vous a pas accroché.

Au global, c’est un 62*/100 pour la gamme Undo !

Undo n’est pas un Escape Game, ni même un jeu à énigmes. Undo est un jeu de coopération atypique, fortement narratif, qui vous poussera à grandement communiquer entre les joueurs. La communication est vraiment la clé. Vous passerez plus de temps à échanger entre vous qu’à lire les cartes du jeu. Immergés dans l’histoire, vous échafauderez des hypothèses et les confronterez au destin de la personne pour les valider ou non. Jusqu’à trouver la bonne histoire, et donc le bon moyen d’influencer positivement sur une destinée.

Il est cependant un peu cher au regard du temps passé et du matériel. Et la mécanique de jeu mériterait une amélioration pour éviter l’effet « Vous avez gagné car vous avez compris l’histoire, mais vous avez perdu car votre score est en dessous du seuil ».

* N’ayant pas noté l’aspect rejouabilité du jeu, j’ai converti la note /90 en note /100.

A vous de jouer !

Vous voulez tester la démo en ligne ? Facile, rendez-vous sur le site dédié à Undo, et cliquez sur « Jouer à la Démo ». Mais attention ! Ce n’est pas un jeu pour un seul joueur, faites la démo à plusieurs, communiquez ! C’est l’essence même du jeu.

Et si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, vous pouvez commander les trois premiers scénarios chez Philibert.

Les trois premiers scénarios d'Undo

Fiche technique d’Undo

Undo - Les trois scénarios
Undo – Les trois scénarios

Entendu lors de mes parties :
« Ah la vache ! Je l’avais pas vu venir le crash ! « 
– « Bon on choisit qu’elle date maintenant ?« 

Laisser un commentaire