Villainous, est-il bon d’être Méchant ? – Avis

|

Dans Villainous, vous incarnerez un Grand Méchant de Disney et votre objectif sera de faire en sorte que votre film ait enfin une fin malheureuse ! Pour atteindre cet objectif, vous devrez être le plus malin de tous les Méchants en ruinant le plan des autres au bon moment.

Révisez vos formules, remuez vos potions et souquez les artimuses ! Que le plus Vilain gagne !

Comment fonctionne Villainous ?

Contenu de la boite de base de Villainous
Contenu de la boîte de base de Villainous

Dans la boîte de base de Villainous, vous trouverez, pour chacun des six méchants, une figurine le représentant, un plateau de jeu et un paquet jeu de cartes qui lui sont propre. Vous trouverez également des jetons de pouvoir et quelques jetons en carton. Les paquets de cartes Méchants sont tous composés de trente cartes Méchant et de quinze cartes Fatalité (qui sont les cartes des gentils).

Les Méchants disponibles dans la boite de base sont le Capitaine Crochet, Jafar, Maléfique, le Prince Jean, la Reine de Cœur et Ursula. Nous reviendrons plus en détail sur leur façon de jouer un peu plus loin.

Chacun son tour !

Plateau du Capitaine Crochet
Plateau du Capitaine Crochet

Chaque Méchant jouera à tour de rôle et vous allez obligatoirement commencer par déplacer votre figurine sur un des quatre lieux de votre choix. Ce lieu vous proposera quatre actions que vous pourrez réaliser dans l’ordre de votre choix. Mais attention, certains lieux seront verrouillés et seules certaines cartes vous permettront d’y entrer. À la fin de votre tour, vous pourrez compléter votre main si elle comporte moins de quatre cartes. Et au suivant !

Et… Action(s) !

Les actions que vos lieux vous permettent d’effectuer sont simples : gagner des jetons de pouvoir, jouer une carte de votre main (en payant son coût en jetons de pouvoir), défausser des cartes, etc… Voyons en deux en particulier :

Exemple de lieux recouverts par des cartes Fatalité
Exemple de lieux recouverts par des cartes Fatalité

L’action Fatalité vous permettra d’aller mettre des bâtons dans les roues des autres Méchants. Vous piocherez deux cartes dans le paquet de cartes Fatalité de l’adversaire visé et vous en jouerez une sur son plateau et défausserez l’autre. La carte jouée aura non seulement un effet néfaste sur le jeu de votre adversaire, mais elle aura aussi la capacité de recouvrir deux des actions du lieu où vous la posez. Tant que votre adversaire ne s’en sera pas débarrassé il ne pourra plus jouer ses actions.

Aide de Jeu
Aide de Jeu

L’action éliminer un héros vous permettra justement de tuer un Héros posé sur le haut de votre plateau. Vous devrez préalablement déposer suffisamment de cartes Alliés en bas de votre plateau pour que la force de vos Alliés soit au moins équivalente à celle du Héros à éliminer. Ces cartes Alliés et Héros sont alors défaussées, libérant ainsi les deux actions du haut de votre plateau.

Fin du jeu

Les tours de jeu s’enchaînent ainsi jusqu’à ce qu’un Méchant remplisse son objectif ultime, et remporte la partie. Les objectifs sont tout aussi variés que les Méchants et collent toujours avec l’histoire du film dont ils sont issus. Le Capitaine Crochet par exemple doit arriver à attirer Peter Pan sur son bateau pour le tuer. Oui ! Tuer Peter Pan, je vous avais bien dit que ça finirait mal !

Quelque cartes du jeu

Aperçu des Méchants de Villainous

Le Capitaine Crochet (Peter Pan)

Le Capitaine Crochet
Le Capitaine Crochet

L’objectif du Capitaine Crochet sera donc d’attirer Peter Pan sur son bateau afin de le tuer. Vous devrez faire tourner votre paquet de cartes Méchant afin de trouver le plan de l’Île Imaginaire qui vous permettra d’accéder à l’Arbre du Pendu et de faire sortir Peter Pan de sa cachette. Vous devrez alors le faire se déplacer sur votre bateau et l’éliminer.

Les cartes Fatalité du Capitaine Crochet permettront aux autres joueurs de déplacer Peter Pan afin qu’il s’éloigne du bateau. D’autres obligeront le Capitaine Crochet à attaquer des Héros à la place de Peter Pan.

Jafar (Aladdin)

Jafar
Jafar

Vous allez devoir faire tourner le paquet de cartes Méchant de Jafar pour y trouver le Scarabée déverrouillant l’entrée de la Caverne aux Merveilles pour en extraire la Lampe Magique et le Génie. Il devra ensuite hypnotiser le génie avec son Sceptre pour le mettre hors d’état de nuire. Iago l’aidera à ramener la lampe au Palais.

Les cartes Fatalité de Jafar donneront la possibilité aux autres Méchants de défausser Iago, rendant le déplacement de la lampe plus difficile. Ou encore de déposer des Héros volant les objets à Jafar et l’empêchant de jouer.

Maléfique (La Belle au Bois Dormant)

Maléfique
Maléfique

Elle est la seule Méchante a avoir des cartes Malédiction dans son jeu. Et son objectif sera de déposer une malédiction sur chacun des quatre lieux de son plateau. Si les quatre Malédictions tiennent un tour de table complet, Maléfique gagne au début de son tour suivant.

Les cartes Héros de Maléfique permettront principalement aux autres Méchants de lever des Malédictions. Il faudra donc être plus rapide que les autres Méchants et tenter de poser plusieurs malédictions d’un coup pour gagner.

Le Prince Jean (Robin des Bois)

Prince Jean
Prince Jean

Le Prince Jean est avide de pouvoir, son objectif est « simplement » d’acquérir vingt jetons de pouvoir. Il gagne alors immédiatement la partie. Le Prince Jean sera moins embêté par les Héros que les autres joueurs car les personnages joués en haut de son plateau peuvent lui rapporter des jetons lorsqu’il lève des taxes. Il a aussi la possibilité de déplacer les Héros posés sur son plateau dans un de ses lieux, La Prison. Ce lieu spécial n’a pas d’action en haut et 3 actions en bas !

Les Héros contenus dans les cartes Fatalités du Prince Jean vont venir lui voler des jetons de pouvoir ou l’empêcher d’en gagner autant qu’il le devrait. À moins qu’il arrive à se débarrasser des voleurs, au détriment de la levée de taxes.

La Reine de Cœur (Alice au Pays des Merveilles)

La Reine de Coeur
La Reine de Cœur

Comme dans le film, la Reine de cœur veut réussir son Coup Royal ! C’est ainsi qu’elle gagne la partie. Pour ce faire, elle doit placer un garde sur chaque lieu de son plateau et le transformer en arceau moyennant un jeton de pouvoir. Une fois les arceaux en place, elle doit récupérer une des cartes Coup Royal et la jouer. Elle devra alors tirer les cinq premières cartes de sa pioche Méchant. La somme du coût de ces cartes devra être inférieure à la somme des forces des gardes mis en arceau. Elle remporte alors immédiatement la partie.

Dans les cartes Fatalité, il sera entre autre possible d’agrandir les Héros déposés sur le plateau de la Reine de Cœur, ce qui au lieu de recouvrir deux cases, en recouvrira trois ! De quoi bien bloquer la Reine de Cœur.

Ursula (La Petite Sirène)

Ursula
Ursula

Elle doit récupérer Le Trident et la Couronne du Roi Triton et les ramener dans son repère. Un de ces lieux sera toujours bloqué pendant la partie. Ce ne sera jamais le même en fonction de la carte Métamorphose utilisée. De plus, Ursula est la seule Méchante qui ne peut pas tuer les Héros déposés sur son plateau. À la place, elle va passer des pactes avec eux et les déplacer sur des lieux précis pour les vaincre. Ce personnage se joue donc sur des déplacements fins et correctement anticipés.

Les cartes Fatalité d’Ursula pourront grandement influencer sur ses déplacements pour la bloquer.

Villainous

Faut-il devenir Villainous ?

Nous avons vu comment le jeu fonctionne, ainsi que les grandes lignes des Méchants disponibles dans la boîte de base. Mais justement, que vaut cette boîte de base ?

Lecture et clarté des règles : 7/10

Les règles sont bien détaillées et claires. Il faut faire un peu attention à quelques subtilités qui sont toutefois bien expliquées dans des exemples. La FAQ à la fin du livret est une bonne idée pour lever les derniers doutes.
J’ai cependant un petit bémol sur les livrets d’aide des Méchants qui sont censés vous apprendre à jouer votre Méchant. Il n’est pas toujours clair tant que le joueur n’a pas fait défiler toutes les cartes de son jeu, ou s’il n’étudie pas en détail ses cartes avant la partie.

Matériel et illustrations : 8/10

Les figurines stylisées des Méchants sont de bonne taille et dans un plastique transparent de la même couleur que les cartes et le plateau. Les cartes semblent de bonne qualité et les jetons pouvoir sont plutôt épais. Que du bon jusque-là ! Le chaudron pour stocker les jetons est en plastique un peu fin, j’ai quelques doutes sur sa durabilité, mais j’en prendrai soin. Le tout est stocké dans un thermoformage très bien pensé, mais qui ne permet pas de stocker des cartes sleevées facilement.
Côté illustration, pas de surprise, c’est très joli et je n’ai eu aucun mal à reconnaître les personnages et les lieux représentés.

Mise en place et rangement : 10/10

La mise en place du jeu est très rapide, tout comme son rangement. Il me faut 3 minutes montre en main pour ces deux étapes. Le thermoformage aide grandement !

Mécanique du jeu : 8/10

Ce qui m’a plu dans Villainous, c’est son aspect asymétrique dans les objectifs et dans les paquets de cartes des Méchants. Cependant tous les héros feront les mêmes huit actions et ont tous des plateaux composés de quatre lieux : nous ne sommes quand même pas au niveau de Root pour l’asymétrie.
Ensuite, chaque Méchant demandera d’être joué quelques fois pour être correctement maîtrisé. L’envie d’y revenir pour essayer d’autres façon de jouer est bien présente.
C’est à quatre joueurs que l’interactivité du jeu est la meilleure et la plus présente. Les parties sont alors vraiment dynamiques, intéressantes et durent environ une heure et demie.

Durée des parties : 5/10

La boîte annonce des parties entre trente minutes et une heure… Nos parties oscillent entre une heure et plus de deux heures ! Certes, il y a un temps d’apprentissage pour maîtriser les personnages qui va, au début, augmenter le temps des parties. Elles restent cependant plus longues que le temps annoncé sur la boîte. Comme souvent, la durée des parties est directement liée au nombre de joueurs autour de la table. Et au-delà de quatre joueurs, le temps d’attente entre les tours devient long tant que tous les joueurs ne connaissent pas leur personnage sur le bout des doigts…

Interaction entre les joueurs : 6/10

Oui ! Il y a de l’interaction entre les joueurs dans Villainous. Le seul moyen de ralentir les autres Méchants est de leur faire des crasses à l’aide des cartes Fatalité. Mais il y a une trop grande part de hasard sur le tirage de ces cartes, vous ne pourrez pas en garder une sous le coude pour la jouer plus tard. Si bien que régulièrement aucune des deux cartes tirées ne pourra être jouées ou ne bloquera pas le Méchant à qui elles sont destinées. Cet aspect hasard a beaucoup frustré les joueurs autour de notre table.

Difficulté du jeu : 8/10

Le jeu est annoncé à partir de 10 ans, ce qui me semble tout à fait réaliste. La mécanique du jeu peut facilement être expliquée et apprise à cet âge-là. Par contre la réelle difficulté résidera dans l’apprentissage du fonctionnement des Méchants. Et jouer contre des personnes qui connaissent déjà tous les personnages sera un vrai challenge pour un nouveau joueur.

Dosage du hasard : 4/10

Il y en a un peu trop. Premièrement le hasard de la pioche qui peut être compensé par une bonne connaissance du personnage. Puis il y a le hasard des cartes Fatalité. Et là… Il arrive un peu trop souvent qu’un joueur gagne « par chance », car les autres n’arrivent pas à piocher des cartes Fatalités suffisamment contraignantes au moment opportun. Ça m’a parfois donné l’impression de jouer la fin d’une partie sur un pile ou face. Dommage pour un jeu de « stratégie ».

Rejouabilité : 7/10

J’ai eu envie de tester tous les Méchants, plusieurs fois, pour bien les maîtriser, et j’ai envie de le faire découvrir aux jeunes de mon âge qui ont été bercés par les Disney. Cependant, Villainous devient rapidement répétitif, quand on connaît tous les personnages et qu’on les maîtrise. Heureusement (ou malheureusement pour votre banquier), d’autres extensions sont déjà prévues. Elles ajouterons des nouveaux Méchants à découvrir.

Amusement : 8/10

Je me suis quand même bien amusé lors des mes parties. C’est toujours drôle de narguer les autres sur une avancée rapide de notre jeu, avant de se faire démonter par un déchaînement de cartes Fatalité de la part de ses adversaires. Et vice versa !

Au global, c’est un 71/100 pour Villainous !

Côté matériel, il est de qualité et bien pensé. Globalement, le jeu est bon et vous tiendra en haleine le temps de découvrir tous les personnages et le temps de les jouer quelques fois. La mécanique est originale et s’apparente plus à un petit jeu de stratégie qu’à un jeu familial, et ce malgré le thème Disney. J’ai une petite déception sur la part de hasard liée à la pioche sans que ce ne soit trop gênant dès qu’il y a quatre joueurs ou plus autour de la table. Côté amusement, ça change vraiment de râler sur les gentils ! On en redemande ! Et sur le long terme, je pense que ce jeu ressortira souvent en soirée, surtout si de nouvelles extensions voient le jour régulièrement. Et comme Disney n’a pas prévu d’arrêter de faire des films, nous devrions être servis !

Déjà deux extensions à venir

Villainous - Wicked to the Core

Comme je l’évoquais plus haut, deux extensions sont déjà prévues pour Villainous. La première s’appelle « Wicked to the core » en Anglais et devrait être disponible d’ici la fin de l’année en Français. Cette extension permet de jouer avec la Méchante Reine de Blanche Neige, Hadès du film Hercules et le Docteur Facilier de la Princesse et la Grenouille.

Villainous - Evil comes prepared

Une seconde, extensions a été confirmée très récemment. Son nom devrait être « Evil comes prepared ». Une image avec l’ombre des figurines des Méchants a été diffusée il y a quelques semaines, mais c’est maintenant confirmé, nous pourrons jouer Scar (Le Roi Lion), Yzma (Kuzco) et Ratigan (Basil, Détective Privé). Étant donné que l’extension précédente n’est toujours pas sortie en France, aucune date de sortie pour cette seconde extension n’a été avancée à ce jour.

Et si vous voulez voter pour voir votre Méchant préféré dans une future extension de Villainous, vous pouvez le faire sur le site des auteurs du jeu : http://www.wonderforge.com/games/disney/villainous/voting.php

Fiche technique de Villainous

Villainous

Entendu lors des parties : « Hé le Génie, pas bouger ! » – « Rhooo Alice tu fais chier ! » – « Mais comment ça se fait que vous ayez tous plus de sous que moi ! Je SUIS le Roi ! » – « Comment ça elle est revenue cette garce de Petite Sirène !? »

2 réflexions au sujet de “Villainous, est-il bon d’être Méchant ? – Avis”

  1. Je me souviens que j’ai eu plus de jetons de pouvoir que le Prince Jean aussi lol.
    Je rejoins totalement ton avis. C’est jouable, on a envie de découvrir les autres méchants mais c’est long et c’est hasardeux…

    Répondre

Laisser un commentaire